Pendant la crise, le ministère de l’Intérieur mise sur le VPN de TheGreenBow


Marc Boget, directeur adjoint du numérique, ministère de l’Intérieur : « quand vous devez équiper 1000 postes, il faut une solution simple à déployer et à configurer. »

Tout comme les entreprises, beaucoup d’acteurs publics ont dû lors du premier confinement passer massivement au travail nomade. Pour sécuriser ses accès distants, le ministère de l’Intérieur a choisi de mettre en œuvre la solution VPN de TheGreenBow. Lors d’un webinaire organisé par l’éditeur le 3 février 2021, Marc Boget, directeur adjoint du numérique au ministère de l’Intérieur, est revenu sur ce déploiement.


« Le ministère de l’Intérieur représente environ 200 000 postes de travail, près de 300 000 boîtes mail et plus de 7000 sites connectés en France métropolitaine et en Outre-mer », a rappelé Marc Boget en introduction. Chaque année, le ministère consacre environ 300 millions d’euros au numérique, et près de 5000 collaborateurs travaillent sur ces sujets. Lors du premier confinement, le ministère était en phase de démarrage d’un nouvel outil de nomadisme, en pilote sur 300 postes. « Nous avons pris la décision avec le directeur du numérique de changer de braquet. Il s’agissait désormais de déployer entre 5000 et 10 000 postes sur tout le territoire », relate Marc Boget.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout